Ensemble pour l'avenir de la langue !

Manifestations

GRAND PRES LITERARI DE PROVENÇA A VENTABREN – 30 de septembre 2018 à 14 ouro 30

Ventabren2018_oc.PNG

Vos demandam de venir nombros pèr onorar lei laureats

dau

GRAND PRES LITERARI DE PROVENÇA A VENTABREN

PRES DEI JOUINE EMÉ LA PARTICIPACIEN DE L’AELOC

lou dimenche 30 de Setèmbre a 14 ouro 30

Salo Santo-Ventùri à Ventabren

Lou Grand Pres literàri pèr uno obro de lengo d’o sera remés a

ANDRIEU NEYTON

autor de teatre e Direitor de la tropa dau Centre Dramatique Occitan de Tolon

e à MAURICE GOUIRAN

pèr soun obro de roumancié de lengo franceso dins un cadre prouvençau

Lo pres dei jouines serà remés ais escòlas

MAIRENALA de PUEILOBIER, ELEMENTARI CLOVIS HUGUES de MENÈRBA,

COLÈGI HENRI WALLON de MARSELHA, CALANDRETA d’AURENJA

UNE CONFÉRENCE DE BERNARD GIÉLY ET PATRICIA DUPUY – Berre l’Etang – samedi 9 juin 2018

A l’occasion de l’inauguration d’une place portant le nom de l’écrivain

Le CEP D’OC, membre du Forum d’Oc, présente

UNE CONFÉRENCE DE BERNARD GIÉLY ET PATRICIA DUPUY

sur la vie et l’œuvre de Batisto Bonnet

à Berre l’Etang, Auditorium Cadaroscum, Place du Souvenir Français

le Samedi 9 Juin à 15 heures

La manifestation s’inscrit dans le cadre d’une Semaine Provençale qui sera clôturée par

UN SPECTACLE DU GROUPE LA CAPOULIERO

Membre du Forum d’Oc

sur le parvis de l’Hôtel de Ville à 17 heures

letro CR Fonct 2006 Ciel

Musico e Pouësìo – 16 juin 2018 à La Londe les Maures

affich met e leng

 

Journée « lengo e musico » à la Londe les Maures avec ateliers de lutherie (fabrication galoubets et tambourins), vente de livres anciens et récents, ainsi qu’un animation non stop sur la chanson provençale et traditionnelle des troubadours au vingt et unième siècle.

HOMMAGE  A GUY MARTIN

Voilà dix ans ce mois-ci que Guy Martin a quitté ce monde. Créateur du mouvement occitaniste en Provence, spécialiste de la géographie régionale, parfait connaisseur de la langue dans toutes ses variantes, co-auteur de deux dictionnaires et d’un manuel de provençal, militant enthousiaste et infatigable de la cause, un des fondateurs du mouvement politique Région-Provence, ouvrier convaincu du rapprochement entre la tradition mistralienne et la tradition occitaniste, il a formé des générations de défenseurs de la langue qui ont été conquis par sa science, sa modestie et sa bienveillance.

La journée prévue dans sa ville natale de La Ciotat le 26 Mai lui rendra hommage en présence de ceux qui l’ont côtoyé et de ceux qui lui sont redevables de son œuvre exceptionnelle.

IEO    

INSTITUT D’ESTUDIS OCCITANS

PROVENCA-AUPS-CÒSTA D’AZUR – CREO Provença

 

 

AIS SÒCIS DE L’IEO e toteis aquelei que l’an conoissut… Fa 10 ans nos quitava l’amic GUIU MARTIN… Un dei fondators…

Vos prepausam de totei se retrobar per una evocacion de l’amic, de l’actor màger que siguèt fins au bot dins la batèsta per la subrevida de nòstra lenga e de son territòri… que nos a quitat tròp d’ora.

Lo retrobarem un momenton dins una video (mercé a Francis e Lulu Porte-Marrou que l’entrevistèron i a d’annadas )… mentre que Felipe Martel, Andrieu Neyton e pron d’autrei… nos vendràn parlar de l’òme e de l’importància de son accion dins mai d’un domeni…

Dissabte 26 de MAI, a comptar de 14h, a LA CIOTAT (13)

ATELIER JAZZ CONVERGENCES, Place Evariste Gras (Sous le cinéma Lumière)

14h00 : Acuelh
18h30 : Fin, gòt de l’amistat
19h00 : Possibilitat de se restaurar sus la plaça Evariste Gras (a l’estand de cosina Bio tengut per La CANTINA)
20h00 : Concèrt MOUSSU T e lei Jovents (Albom ‘Navega !’), sus la plaça Evariste Gras. (intrada libra)

Contacte : ieopaca@club-internet.fr ò 06 15 84 19 56

Le Forum d’Oc, vœux 2018 à la presse – 30 janvier 2018. Bastide Marin

Merci d’abord à tous ceux qui ont répondu à notre invitation pour prendre des nouvelles de ce projet ambitieux du Forum d’Oc. C’est un beau symbole que nous soyons ici pour présenter nos vœux à la presse et aux membres et amis du Forum, car cette Bastide Marin est à l’image de notre langue : un héritage prestigieux maltraité par une histoire impitoyable, mais qu’une équipe courageuse a fait le pari de rétablir dans toute sa dignité avec une foi inébranlable.

La langue d’oc ou langue occitane, qui est la langue originelle de tout le Midi de la France, se décline en Provence, vous le savez, dans ses trois variantes provençale, niçoise et alpine. Elle a été victime des politiques désastreuses du centralisme royal et républicain, et de nos propres abandons, jusqu’à ce que la société commence à percevoir le désastre que représente pour un pays la perte de sa diversité dans tous les domaines, diversité naturelle, diversité culturelle, diversité linguistique. Bien des archaïsmes continuent à résister à cette prise de conscience, mais le mouvement est enclenché et nous savons qu’il est puissant.

Le processus lent et chaotique de la décentralisation a tout de même conduit à un certain renforcement des pouvoirs régionaux, et des régions s’en sont emparées pour jeter les bases d’une politique de sauvetage et de promotion de leurs langues. Ainsi l’a fait la Corse, la Bretagne, l’Aquitaine pour le basque et la langue d’oc, comme la région languedocienne qui s’est emparée abusivement du nom d’Occitanie. La Provence en est à l’étape de l’ébauche.

Ce début de réofficialisation des langues de France est tout de même timidement pris en charge par l’Etat central, non sans aléas et régressions, dans le domaine de l’enseignement, entre autre par la création du CAPES d’occitan-langue d’oc. Mais ce qui a permis à ces langues de résister c’est la constitution de grands mouvements culturels, dont les plus anciens et les plus emblématiques sont le Félibrige, né en Provence sous l’impulsion de Fréderic Mistral, et l’Institut d’Etudes Occitanes, né, ce n’est pas un hasard, dans la Résistance. Dans leur sillage une multiplicité d’associations, troupes théâtrales, groupes musicaux, œuvrent pour maintenir, transmettre et développer la langue. Il s’agissait de rassembler toutes ces énergies à l’échelle de notre région, pour amplifier leur dynamisme, leur offrir un outil d’information réciproque, un espace d’échanges et de débats, et constituer pour les pouvoirs publics et les décideurs du monde socio-économique un interlocuteur rassemblé qui ne perde rien de sa diversité.

Le Forum d’oc est donc le nom de cette dynamique qui a vu le jour en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2014. A ce jour, plus de 400 associations, groupes artistiques, entreprises, municipalités et autres collectivités territoriales, élus adhérant à titre individuel, répartis sur tout le territoire régional, ont décidé de devenir membres du Forum d’Oc.

Ils sont reliés en permanence par un site assorti d’une lettre d’information, une page Facebook et un compte twitter, et on leur propose deux rassemblements annuels, la Convention qui met en commun informations et projets : elle aura lieu cette année le 14 Avril à Saint Maximin et son thème central sera la présence de la langue dans les plans d’action des Parcs Naturels de la région ; et le Congrès, destiné à faire connaître le Forum auprès du public, qui a eu lieu à Marseille en 2016 au Conseil Départemental, à Forcalquier en 2017 sous l’égide également du Conseil Départemental,  et qui aura lieu à Nice à l’automne 2018. Le Congrès de Nice s’interrogera sur le rôle de l’occitan-langue d’oc dans l’intégration des mouvements de population à la région par la constitution d’une référence à la fois commune et spécifique au territoire. Cette référence est l’élément fondamental de la personnalité de notre région, et cette personnalité est la pièce maîtresse de son attractivité, ce que commencent à percevoir les milieux économiques et les promoteurs du développement durable.

Mireille Benedetti, qui apporte au Forum d’Oc ses hautes compétences dans le domaine de la communication, a  préparé à votre intention un film qui illustre les démarches du Forum par un choix de moments significatifs de ses activités au cours de l’année 2017.

La vidéo et l’article d’Aquo d’Aqui

Voeux 2018 du Forum d’oc. Bastide Marin 13600 TV la Ciotat

Les dernières adhésions

Mairie de Rousset (13)

Mairie de Nice (06)

L'Aigo Vivo (13)

Mairie de Saint Maximim-La Sainte Baume (83)

Mireille Boeuf, adjointe de Saint Maximim-La Sainte Beaume (83)

Arnaud Paulette, adjointe à la culture de Miramas (13)

Bar des Chasseurs-Roquebrune sur Argens (83)

Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter