Ensemble pour l'avenir de la langue !

Les compte-rendus de la commission culture et communication

Compte-rendu commission culture et communication (8 octobre 2016)

CONVENTION DU FORUM D’OC À PUYLOUBLIER LE 8 OCTOBRE 2016

COMMISSION CULTURE ET COMMUNICATION

La commission a été conçue dès l’origine comme reposant sur un responsable qui se consacre à la question des médias et de la communication du Forum, et un groupe de créateurs à même de faire connaître les apports et les préoccupations des créateurs et interprètes agissant dans le domaine de la langue et de la culture d’oc en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le décès de Jean-Pierre Belmon qui avait conçu l’architecture et le fonctionnement de la commission a naturellement causé de graves perturbations dans sa mise en route. C’est le défi qu’il nous faut relever à présent.

Les responsables de la commission seront donc, comme précédemment, Liza, André Neyton et Jean-Bernard Plantevin, auxquels s’adjoint désormais Matieu Casanova, qui œuvre dans l’Ostau dau País Marselhés, structure membre du Forum d’Oc.

La priorité du chantier concerne l’activation du site du Forum d’Oc. En effet, le rôle fondamental du Forum est d’assurer l’accessibilité de l’information entre ses membres, intensifier les échanges, favoriser les synergies, et communiquer vis à vis des décideurs et du public sur les actions, les projets, les propositions et revendications de l’ensemble. Le site a été conçu comme l’outil privilégié de ce chantier, il faut à présent le rendre opérationnel.

Des exemples de convergences dans l’action peuvent nous guider : ainsi l’implication dans le projet du Parc Régional de la Sainte Baume ; au niveau d’un département, le parallélisme entre la recherche d’adhésion des collectivités déjà fructueux (le Conseil départemental, Digne, Villeneuve et les différentes communes pressenties), la mise en avant du Forum lors du prochain congrès, et le projet visant la transmission de la langue « Plonger dans la langue et la culture d’oc, parler provençal c’est top » ; au niveau d’une ville, le projet de La Ciotat impulsé par une Adjointe membre du Forum (signalétique d’un équipement municipal scolaire, formation des intervenants périscolaires à la langue, recherche d’une pénétration de la langue dans le temps scolaire) ; au niveau d’un village, le lancement du projet de Cucuron « La vida en òc », etc.

Le chantier de la revendication à l’égard des médias régionaux, esquissé par Jean-Pierre Belmon, n’a pas eu encore de suite.

La communication et la recherche d’adhérents constituent la tâche la plus urgente du Forum. Elle risque de réclamer à l’avenir le recours à des compétences professionnelles. Il nous faut dès à présent imaginer sous quelle forme leur prestation pourrait s’organiser de manière réaliste avec l’apport financier des collectivités territoriales.

Naturellement, chacun d’entre vous est sollicité pour faire connaître ce que lui-même ou ses contacts ont engagé ou projeté dans le domaine considéré, et ses propositions pour développer le chantier régional. Nous aurons aussi à formuler des propositions pour le Congrès de Digne en Mars 2017.

Les débats se fondent sur une prise de conscience de l’importance de la communication pour le Forum : si le public ignore les multiples actions des membres du Forum, leur utilité s’en trouve largement diminuée.

Le site internet a été créé dans cette intention, de même que la page Facebook ; on a commencé à créer des groupes de diffusion par mail pour mieux cibler les destinataires. Il reste à affirmer la personnalité du Forum, habituer le public à visiter le site, rechercher les informations, respecter la pluralité des options culturelles des destinataires (par exemple en rappelant le respect des graphies de chacun, qui est un des principes du site). Il faut amener l’ensemble des composantes du Forum à prendre l’habitude de l’informer sur chaque projet, démarche, réalisation qu’elles entreprennent.

La page Facebook a été créée pour toucher un public plus jeune, même si on doit se méfier de certaines interventions.

On ressent en tout cas le besoin d’un travail pédagogique pour justifier notre engagement, pour toucher un public qui ne sait même pas ce qu’est le provençal. Ainsi on peut définir les actes de travail suivants :

– solliciter toutes les associations membres du Forum pour qu’elles informent le site sur leurs activités ;

– les inciter à les faire connaître auprès de la presse locale, afin d’assurer le maximum de visibilité au Forum ;

– demander aux associations de manifester le plus souvent possible leur appartenance au Forum ;

– envisager de publier sur le site les comptes rendus des travaux de la commission et de l’AGEFOC.

– développer les contacts avec les élus, les informer régulièrement de nos démarches, imposer la problématique de l’occitan-langue d’oc dans le débat public ;

– rédiger un document d’information sur la langue pour le public qui n’est pas renseigné sur son existence et sa situation ;

– organiser une conférence de presse par exemple avant le Congrès.

Les dernières adhésions

Mairie de Nice (06)

A Nòstra Mòda à Nice (06)

Mairie de Levens (06)

Mairie de Puget sur Argens (83)

Christiane Oskanian, 1° Adjointe à Ventabren (13)

Les Comptoirs de la Bio à Fréjus (83)

Réseaux sociaux